Samurai Shodown Anthology

PCT2000 15 ans! Ca se fête.

Et voilà, pour justifier leurs innombrables retards, Snk Playmore et Ignition prétextent des 15 ans de la série pour sortir cette compile ultime de la série Samurai Shodown (aussi connu sous le nom de Samurai Spirit en VO) dans nos contrées.

Ultime ? Pas tant que ça en fait puisqu’il manque un épisode dans le lot: Samurai Shodown 5 Special qui est une sorte de version ‘plus’ de Samurai Shodown 5 en y ajoutant plus de persos, des graphismes plus sombres et surtout l’existences de fatalités qui ont défrayées la chronique. Tant pis, on fera sans, donc.

Je ne ferais pas ici un test de chaque Samurai Shodown. Pour ça je vous invite à jeter un œil à ce que des gens plus talentueux que moi on réalisés sur d’autres sites :
La saga Samurai Shodown sur Gros Pixel
Les test de Samurai Shodown sur Neo Arcadia

Pour ne pas changer, je vais tout de suite vous donner la conclusion de mon test: on aurait pu avoir le meilleur UMD de baston sur notre console portable, mais c’est raté.
Comme pour la compile KOF (dont je ferais le test en ces pages d’ici peu) Ignition a omis de tester le support physique avant de lancer la vente de son produit. Résultat: on se retrouve avec des temps de chargements qui n’ont rien à faire avec des jeux de cet âge, des problèmes de synchronisation sonores, surtout en début de match, et en plus des problèmes de gel de jeu en cours de combat. Ces défauts ternissent une compile qui est pourtant excellente dans le fond.

PCT2012    PCT2013
Samurai Shodown 1: Les corps tranchés me manquaient

En effet, on y retrouve quasiment tous les épisodes d’une série mythique, pour la première fois en version non censurée sur notre territoire. Le sang et rouge et coule à flot et on a quand même le droit aux traductions des modes story. A ce sujet, on regrettera la disparition du mode story de Samurai Shodown 5, même si on a en compensation une traduction du mode story de Samurai Shodown 6, en exclusivité sur notre continent.

PCT2014 Samurai Shodown 2: Genjuro en force
Le décor de Cham-Cham et sa musique qui bougePCT2016

Et c’est d’ailleurs le principal interêt de cette compile sur PSP: l’adaptation sur support portable d’un épisode qui n’existait que sur PS2 et en japonais, Samurai Shodown 6. Ce jeu est un megamix regroupant tous les combattants des autres jeux, plus de nouveaux, dans de nouveaux décors en haute définition. Le jeu en lui même n’est pas si mauvais que ça, même si on est déçu qu’il renonce au coté sombre et sanglant des autres épisodes pour n’être qu’un fourre-tout manquant un peu de personnalité. Même s’il ne manque pas d’atouts comme ses musiques ou son animation.
Qu’en est-il de cette adaptation ?
Graphiquement c’est parfois décevant. Si les décors sont superbes, les sprites des effets spéciaux ont subi un filtre affreux qui choque dès sa première appariation, comme on peut le voir sur les deux screenshots ci dessous :
PCT2003     PCT2002
C’est baveux, parfois contouré de violet, qu’ont-ils fait ?
Heureusement, le jeu en lui même est bon, bien que plus fade que les autres épisodes de la série, et propose l’option sympa de pouvoir jouer avec tous les persos dès le début (même les animaux de compagnie qu’il fallait débloquer sur ps2).

Au niveau des bonus, on a le droit d’écouter les BO originales des différents épisodes et d’admirer de belles illustrations de la série, comme celle ci dessous :
PCT2004 
Pour je ne sais quelle raison, on ne peut écouter les musiques de Samurai Shodown 6, c’est dommage car elles sont parmis les meilleurs de la série (pour moi, car très différentes des autres épisodes).

On a donc sous la main une compile qui dans le fond fait dans le lourd en réunissant 6 jeux très bons, qui n’ont que peu vieilli à mon gout, et proposent chacun un univers unique, bien que globalement sombre et violent (et pas de la violence de petite frappe à la Street Fighter, ici on joue avec des armes blanches).
PCT2017 Samurai Shodown 3 et son temple abandonné.

Samurai Shodown 4 et sa double barre de vie PCT2001

Chaque épisode a sa particularité qui vous fera y revenir pour le maitriser à fond et découvrir les détails de gameplay qui lui sont propres, ou un design sans cesse renouvelé.

Bon, on l’aura compris, il s’agit peut être de la série de jeux de baston que je préfère. Je vous conseil vivement de la découvrir, vous ne le regretterez pas, à partir du moment où vous n’êtes pas obtus à une forme de jouabilité différente (tout est sec est haché dans ces jeux, moins dans les épisodes 4 et 6).

PCT2018

Publicités

Une réflexion sur “Samurai Shodown Anthology

  1. Pingback: The King Of Fighters : Orochi Saga « Ze Sensei's blog

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s