Patapon 2

001-pct20002_0

Encore un jeu qui n’est pas un jeu de baston !

Dans la lignée de Locoroco, dont j’ai donné mon avis un peu plus loin sur ce blog, Patapon est un jeu qui repose beaucoup sur sa musique.
Dans Locoroco celle-ci entrainait le joueur dans un monde merveilleux et donnait de la joie à chaque niveau alors que dans Patapon 2 elle est plus rythmée.
Et rythme est le maitre mot de ce jeu à mi chemin entre la stratégie et le jeu d’action (comme à la grande époque des jeux de ce type sur les anciennes consoles). Dans ce jeu vous ne dirigez aucun personnage directement. Vous incarnez un Dieu tambour (plusieurs tambours pour être précis) et votre son va entrainer votre peuple.
Le concept est original et son application, au début déroutante, est très bien pensée. On compose des rythmes avec ses quelques notes (pa, ta et pon du titre) et suivant leur enchainement, et si on suit bien le rythme de la musique de fond du niveau, notre peuple accompli des actions basiques (avancer, attaquer, se défendre…).

002-pct20042-3b975ec8 Des graphismes en ombres chinoises.

Ce qui frappe en premier lieu dans ce jeu, à part son concept novateur, ce sont les graphismes très stylisés totalement en ombres chinoises, qui donnent vraiment l’impression d’assister à un dessin animé enfantin interactif.
Si l’aspect est enfantin, le jeu en lui même est clairement orienté pour un public plus âgé car la stratégie y a une place prédominante. Vous devez choisir comment composer votre escadrille pour chaque niveau à explorer, faire évoluer les capacités de vos minions, régulièrement revenir sur d’anciens terrains pour cumuler des vivres et toujours anticiper sur les prochaines actions à réaliser car il y a un décalage entre ce que vous voyez, le temps de composer votre musique, et celui où vos soldats vont exécuter vos ordres.

La carte de choix du niveau à explorer 003-pct20022-59c45ad5

Il faudra donc bien réfléchir avant de se lancer dans un niveau, mais aussi au cours du niveau. Il ne sera pas rare de recommencer plusieurs fois un épisode afin de tester de nouvelles compositions d’équipes ou d’anticiper de manière plus adéquate sur les prochains événements.
Si on rajoute à ce sympathique cocktail le fait que les conditions météo qui changent entre les niveau ou parfois au cours d’un même niveau ont leur impact sur le déroulement de celui-ci vous aurez un jeu qui va vous retenir de nombreuses heures.

Ce jeu allie à la fois un univers unique, truffé d’humour et avec un scénario simple mais efficace et une difficulté présente qui fera travailler les méninges (à l’inverse de Locoroco qui est dans la bonne humeur et le dépaysement sans fatigue).

Un très bon jeu, donc, que je conseille (en plus il fait partie des classiques PSP, donc son prix est plus qu’abordable) et qui vous rappellera toutes les heures que vous aviez passé plus jeunes à faire franchir des niveau linéaires à des hordes de Lemmings dociles (oui, il y a une petite ressemblance).

004-pct20012-19708672 005-pct20032-3d782618
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s