Made in Asia 2014 : L’Asie dans les stands

Suite de mon post de présentation du salon Made In Asia 2014.
Avec un tel nom de salon on se doute qu’on va retrouver des tatamis, du manga, des associations geek, jeu de go, mahjong, bonzaï, etc.
Moi j’y allais pour les dessinateurs amateurs, et ils étaient nombreux et dispo, c’était super sympa.
J’ai par contre été surpris de la diversité des activités proposées. Même si je n’ai pas retrouvé de stand d’Origami (une journée de visite, je suis peut-être passé à côté) il y avait des stands de confection de sushi, d’initiation à la calligraphie et du karaoké box, relativement bien insonorisé.
Autre point qui m’a touché : la présence de stands ‘passionnés’ qui montraient des collections de jouets mis en scène, des figurines, des poupées. Et ce pour le plaisir des yeux, pas pour vendre à tout prix.
A ce sujet, je partage avec vous quelques photos d’un stand de ce type, celui de ‘Les amis de ma Déesse’, qui présentait plusieurs scène, notamment sur les chevaliers du Zodiaque (il n’y avait pas que, mais j’ai photographié que ça) :

made in asia 2014 cosmos 6 made in asia 2014 cosmos 4
made in asia 2014 cosmos 2 made in asia 2014 cosmos 1
made in asia 2014 cosmos 0 made in asia 2014 cosmos 5

Et dans le genre original on trouvait aussi un stand de cours de préparation de sushi, très convivial. J’ai aussi aimé le stand d’Aoi Sora Cosplay et ses conseils sympa.
Encore plus original : les stands Belgotaku avec un labyrinthe de corde (infiltration façon ninja) ou de pèche aux poissons avec des petites épuisettes en papier.
On peut aussi parler du stand de la 14e section qui organisait de joyeuse mêlée dans le style batailles médiévales de mousse, ou encore la balayette infernale qui engendrait forcément des fou rire avec son bâton gonflé rotatif qui s’élevait au fur et à mesure et éliminait les concurrents.
made in asia 2014 14 division
Il y avait de quoi s’amuser et s’occuper.
Perso, j’ai profité d’un stand de Shiatsu pour me remettre un peu en forme après plusieurs heures de marche en milieu stressant (ben oui, je me fais vieux).
Il y avait aussi quelques stands sur les mangas mais peu d’éditeurs français avaient fait le déplacement (pas de Kaze, Tonkam, Casterman ou Delcourt). Ce n’est pas forcément un mal. Ok, on n’a pas les goodies qui peuvent accompagner la venue d’un éditeur (ou les décors) mais ça laisse plus de place pour les indépendants et les amateurs.
On peut trouver tous les mangas mainstream un peu partout, alors que sur ce salon on trouvait des perles, comme ceux d’Isan Manga qui éditent des œuvres légendaires mais parfois méconnues en France dans des formats plutôt sympa. On parlera de Kamen Rider et des œuvres méconnues de Yumiko Igarashi (la dessinatrice de Candy). En tout cas leur équipe était super sympa (globalement tous les gens étaient super sympa sur les stands).
A côté de ça on trouvait aussi des agences de voyage, des offices de tourisme (et pour d’autres pays que le Japon, l’Asie c’est large), des cours de japonais et plein de stands plus courant (goodies, figurines, lentilles de contact fantaisies, bijou).
Bref, vous pouviez passer des heures sans vous ennuyer dans l’espace Asie s’il n’y avait que ça qui vous intéressait.
Or je venais aussi pour les jeux vidéo, la journée fut donc courte, mais ceci est pour un autre post.

Publicités

Une réflexion sur “Made in Asia 2014 : L’Asie dans les stands

  1. Pingback: Made In Asia 204 : Les jeux video | Ze Sensei's blog

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s