Japan Expo 2015: L’organisation

Très bonne surprise à ce niveau. En arrivant vers 10h00, je craignais de ne pouvoir en profiter qu’une demi journée. Avec le plan vigipirate au max, et la queue que j’avais connue il y a quelques années. Et bien non, en arrivant vers 10h00 il ‘y avait aucune queue, je suis allé directement de l’entrée à la billetterie sans avoir besoin de passer par le serpent de grilles.

Concernant vigipirate l’examen des sacs n’était qu’une formalité et assez bien organisé pour ne pas ralentir le flot de visiteurs.

Ensuite, j’ai constaté avec bonheur que les allées étaient bien plus larges que lors de ma première visite, avec des espaces carrément bien répartis.

Le gros point noir était au niveau de la partie ‘jeux vidéo’ où les stands étaient gigantesque et accolés les un aux autres. Et comme c’était en plus une zone qui drainait un max de monde (il s’y tenaient des tournois ou il y avait des démos de jeux en exclusivité) il valait mieux éviter à tout prix celle-ci (argh, qui a mis de la nourriture à côté).

Oui, car ce fut aussi un de mes seuls regrets: les stands de nourriture. Bien que ceux ci soient présent et assez bien repartis ils n’étaient clairement pas assez approvisionnés en rapport au nombre de visiteurs (ça doit être super difficile à jauger et en plus il n’y a pas énormément de place pour les stocks, en plus des normes d’hygiènes à respecter). Donc j’ai eu le droits 2 fois de faire la queue plus d’une demi-heure pour qu’on me dise une fois devant le stand qu’il ne restait plus que des bouts de saumons mais pas ce que je voulais… La première fois on repart avec courage mais une heure plus tard on a vraiment faim et on doute de plus en plus de trouver un stand de nourriture où il reste encore quelque chose. Heureusement les vendeurs sont sympathiques et m’ont même fait une ristourne lorsqu’il manquait quelques ingrédients au plat commandé. J’ai bien mangé (même si c’était un peu tard) et c’est ça le plus important.

Autre petit point noir, le nom de scène qui est passé en version ‘japonaise’ et ne permettait pas au novice comme moi (venu ‘en touriste’) d’aller directement à une scène thématique.

Pour le reste, c’est toujours un déluge d’activités, de stand interactifs, et de vendeurs (avec énormément moins de contrefaçons qu’il y a 6 ans, on sent que les douanes sont passés plusieurs années de suite). Et la possibilité d’aborder directement les acteurs qui font vivre mes passions, et c’était ça le but de mon déplacement, qui a été pleinement rempli (en mode un peu moins timide que les autres années).

Ceci étant dit, je vais pouvoir détailler un peu plus ce que j’ai vu là bas (même si je n’ai pas pris trop de photos, j’étais surtout venu pour l’ambiance).

La suite bientôt.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s